Chirens : bref historique

.

Textes - Composition : Pierre Carre

Chirens, bien plus tardivement que les grandes vallées des Alpes, ne fut colonisé par des agriculteurs-éleveurs sédentaire qu’à partir de la période s’étirant du Ier au IVème siècle de notre ère.

Les premiers documents sur Chirens datent du début du XIIème siècle.

Dans ce Moyen-âge où les pouvoirs se construisent, la famille de Clermont va prendre l’ascendant sur les autres familles  nobles de la région.  Les seigneurs de Clermont, liés à l’archevêché de Vienne absorbent progressivement les « mandements » voisins. Promus barons, ducs et pairs de France, devenus Clermont-Tonnerre, ils constitueront l’une des grandes familles de la noblesse française.

Avant de quitter leur château éponyme, ils structureront durablement la vie sociale, économique et la défense du village.

Dans les années qui suivirent la Révolution, dans le cadre des lois de restructuration des communes, on regroupa  Chirens (le Bourg et le Gayet) et Clermont, jusque là communautés autonomes. Brièvement chef-lieu de canton, Chirens fut rattaché au canton de Saint Geoire en Valdaine, puis à celui de Voiron.

Bien que doté d’un nombre relativement important d’artisans, la commune resta en marge de l’essor industriel du XIXème siècle dont bénéficièrent les vallées voisines de la Fure et de la Morge, handicapée par un mauvais réseau de communication et, surtout, le manque d’énergie hydraulique. Seuls des « métiers à bras » (tissages) et des ateliers de poterie, briqueterie et tuilerie  se développèrent. Pendant quelques années le village fut même nommé « Chirens les Pots ».

Au cours du XXème siècle toutes ces activités déclinèrent progressivement, au point de disparaître pour la plupart, et l’exode rural fit chuter la population de façon sensible.

Depuis 1980, environ, la population augmente à nouveau, régulièrement.

Après avoir été peuplé, entre autres, par des populations indo-européennes du nord, comme du sud, par les allobroges (celtes-gaulois), les romains, les burgondes, les francs, Chirens doit désormais son développement à un peuple venu d’un peu partout : « les rurbains ».

 

Mairie de CHIRENS

 

Place Joseph ROSSAT

38850 CHIRENS

Tél : 04 76 35 20 28

Fax : 04 76 35 26 09

mairie@chirens.fr

Nous contacter

Horaires

 

LUNDI : 14h00-18h00

 

MARDI : 14h00-18h00

 

MERCREDI : 10h00-12h00

 

JEUDI : 15h00-18h00

 

VENDREDI : 14h00-18h00

 

SAMEDI : 09h30-12h00

 

Horaires 

Agence Postale

 

 

LUNDI : 14h00-18h00

 

MARDI : 14h00-18h00

 

MERCREDI : 10h00-12h00

 

JEUDI : fermé

 

VENDREDI : 14h00-18h00

 

SAMEDI : 09h30-12h00

Permanence de la Police Municipale

 

 

 

MARDI : 14h00-15h00

 

VENDREDI : 14h00-15h00

 

ou

 

Sur Rendez-vous en appelant

 

04 76 37 63 70

Projet Coeur Village à consulter dans l'onglet Urbanisme

Chirens

 

 

2.340 habitants en 2012 :

 

Chirennois - Chirennoise

 

 

Plan de la Commune

I   2015 ©  I  contact  I  mentions légales  I